Moderne ? La peinture l'est depuis Giotto

Le lundi à 14h15
Salles Saint-Nicolas, 2 rue du Grand-Ferré, Compiègne

Par Pascal Bonafoux

Ecrivain, Professeur d'histoire de l'art à Paris VIII. Ancien pensionnaire de la Villa Médicis. Commissaire d’expositions d’art moderne et contemporain.

Manet olympia

« Il faut être absolument moderne » Le moins que l’on puisse dire est que l’injonction lancée en 1873 par Rimbaud dans Une Saison en enfer a été entendue. Depuis, d’avant-garde en surenchères, la modernité est devenue une implacable exigence. Mais de quoi s’agit-il ? Et cette modernité n’est-elle pas depuis siècles une déesse vénérée comme le dieu Progrès ? La question mérite d’être posée. Et essayer d’ébaucher des réponses peut ne pas être malvenu…

10 décembre 2018
Tout commence par une querelle
Le face à face de Boileau et de Charles Perrault au XVIIème siècle, inaugure, avec la querelle des Anciens et des Modernes, la carrière tumultueuse de la notion de modernité. Elle court, de dispute en scandale, jusqu’au XXIème siècle. Mais, qu’est-ce que la modernité ?

Charles perrault

14 janvier 2019
Hugo, Baudelaire, Rimbaud, même combat
L’injonction d’Arthur Rimbaud, dans le poème Adieu d’Une saison en enfer, « il faut être absolument moderne », et l’affirmation de Baudelaire « la modernité, c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art… » éclatent comme un tonnerre dans Paris qui est alors la capitale internationale de l’art.

Seurat un dimanche apre s midi a la grande jatte

21 janvier 2019
L'impression et ce qui s'en suit
Avec les impressionnistes, les critères et les règles ont été remises en cause. Comment un artiste, pour faire savoir qu’il entre sur la scène de l’art, pourrait-il ne pas brandir un « -isme » qui prouve qu’il est plus moderne qu’un autre ?

25 février 2019
La table rase, objet d'art
Comment deux guerres mondiales qui ont déchiré le XXème siècle n’auraient-elles pas bouleversé toutes les certitudes d’une civilisation dont Valéry constate que, comme les autres,elle est mortelle ? Une pissotière exposée par Duchamp en 1917 est le plus violent coup de butoir de la modernité qu’ait connu l’art depuis plus de vingt siècles

Conférences avec projections

Tarif : 18,00 € le cycle

Série n° 28