Un autre regard sur le Second Empire

Le jeudi à 14h15
Salles Saint-Nicolas, 2 rue du Grand-Ferré, Compiègne

Par Marie-Noëlle Snoy
Conférencière de la réunion des musées nationaux et historienne de l'art et archéologie de l’Université de Louvain.

A l’occasion du centenaire de la mort de l’Impératrice Eugénie :

Le Second Empire ne se résume pas à ce qu’on a appelé la « féérie impériale »

L imperatrice eugenie a la villa cyrnos reference

L’impératrice Eugénie meurt à Madrid le 11 juillet 1920, à l’âge de 94 ans. Que se rappelle-t-on d’elle ?

Maintes fois évoqué, ici à Compiègne, dont le palais reflète et évoque les  séjours de la Cour, le Second Empire  ne se résume pas à ce qu’on a appelé «  la féerie impériale ».
Eugénie n’est pas une princesse née dans un palais,  Napoléon III est d’abord un enfant en exil, un adolescent tiraillé entre ses parents qui ne s’entendent pas, un carbonaro en fuite, un conspirateur un peu naïf.

Une fois l’Empire installé, des partisans inconditionnels, des détracteurs farouches, des opposants déterminés  se pressent aux alentours du pouvoir.

L’essor économique va de pair  avec la découverte de nouvelles techniques, les expositions universelles proposent aux visiteurs  d’associer  les arts avec  le développement  industriel.
La vie artistique bat son plein, alliant avec éclectisme l’enseignement classique et les tendances nouvelles.
Napoléon III meurt dès 1873, le Prince impérial est tué au Zoulouland en 1879.
L’Impératrice Eugénie  survivra plus de 40 ans, seule et exilée, ce n’est que dans les années 1880 qu’elle obtiendra de l’Etat français l’autorisation de séjourner en France, où elle passera  régulièrement les hivers  sur la Riviera.

Eugenie1

7 novembre 2019
Eugénie de Montijo et Louis-Napoléon Bonaparte avant la proclamation de l'Empire
La jeunesse, l’exil, la prison, la révolution de 1848

5 décembre 2019
Les acteurs de la scène publique
Soutiens et opposants politiques : Morny, Persigny, Rouher, Thiers, Victor Hugo, …    

9 janvier 2020
Les nouveautés dans la vie quotidienne
Le train, la machine à coudre, les nouveaux matériaux, les expositions universelles

30 janvier 2020
La vie artistique
Les classiques académiques, les refusés, la Villa Médicis à Rome, la caricature

12 mars 2020
Après la chute de l'Empire
L’exil, la maladie, la mort de l’Empereur, les dernières résidences de l’Impératrice Eugénie

Conférences avec projections

Tarif : 22,50 € le cycle

Cycle n° 45