La génération romantique, résumé

Le romantisme, réaction au certitude des lumières a été littéraire avant d'être musical ou plastique. Goethe ou Schiller ouvre la voie à une poésie qui cherche à exprimer "l'inexprimable", qui explore le chemin mystérieux vers l'intérieur.

 Le "moi" s'exprime dans des œuvres qui traduisent les tourments, les espoirs et révoltes du créateur jusqu'à aller à l'aliénation ou à l'anéantissement de celui-ci. (œuvre de Schumann 1810 1856).

Musicalement, le romantisme promeut le piano. L'instrument occupe dans l'histoire de la musique une place unique, irremplaçable. Les améliorations techniques ont multiplié son potentiel expressif. (création de la maison Pleyel en 1807)
Par sa capacité polyphonique, le piano offre au créateur le choix d'une solitude propice à l'accomplissement romantique de l'invention.

Chopin laisse une œuvre essentiellement pianistique  (ballades,barcarolle, scherzi, nocturnes): Place à la virtuosité avec les études op10 et op25, place à la danse avec les mazurkas, les polonaises, les valses.

Nourri des grands classiques et admirateur de Mozart, il répugne aux manifestations romantiques extérieures.
« chapeau bas, Messieurs, un génie »  citait Schumann

Schumann aborde le monde de l'enfance  scènes d'enfants 1838, du carnaval carnaval de Vienne 1839, de la nuit nachtstucke 1839..
La fantaisie en ut majeur op 17est un chef d'œuvre pianistique d'un lyrisme intense, écrite par un maitre au sommet de sa maturité. (extrait  .Vladimir Horowitz)

 Le rayonnement de Chopin et de Schumann fut considérable dans le monde musical du XIXème siècle.

Ajouter un commentaire