La musique instrumentale à l'époque baroque, résumé

Au XVIIème siècle, la musique instrumentale entame un développement sans précédent.
Les compositeurs la dotent d'un répertoire et de formes promises à un bel avenir.

  • suites de danses (allemande courante, sarabande, bourrée, gigue, menuet, rigaudon),
  • sonate  d'église en quatre mouvements (lent/vif/lent/vif),
  • sonate de camera issue de la suite,la sonate monothématique,
  • le concerto grosso.

Bach à Leipzig, Haendel, Teleman à Hambourg, Corelli à Rome,Vivaldi à Venise, Couperin à la cour de Versailles, nous laissent une production abondante, entre 1685 et 1750.

Cette évolution s'accompagne d'un essor de la facture et consacre l'avènement d'instruments solistes tels le luth, le clavecin, le violon .la flûte.

Une pratique d'accompagnement, la basse continue, est la marque distinctive de cette époque.

Christine Muenier au piano et Christophe Mège à la flûte traversière ont interprété des extraits de la suite en si m de JS Bach (polonaise double menuet badinerie) ainsi que le 1er mouvement de la sonate en sol m  pour illustrer ces propos.

Liste des oeuvres entendues

 

Ajouter un commentaire