Gabriel Fauré, résumé

Gabriel Fauré est le grand maitre de la mélodie française, raffinée, savante, aux harmonies subtiles et recherchées.
Ses mélodies constituent l'apogée du genre particulièrement entre 1880 et 1920.
La mélodie est issue de la romance, elle-même apparue vers 1750 comme dérivée de la brunette et de l'air de cour.
Ce qui compte avec Fauré, c'est ce rapport étroit et approfondi du mot et de la musique.
Après un "portrait par petites touches", place à la musique avec Christine Muenier au piano et Béatrice Gaucet cantatrice.

Vous avez pu entendre

Charles Gounod    

  • Ou voulez- vous aller?      Théophile Gautier  
  • Venise                                  Alfred de Musset                              

Gabriel Fauré

  • Au bord de l'eau              Sully Prudhomme
  • Aurore                               Armand Sylvestre
  • Clair de lune                   Paul Verlaine
  • Mandoline                       Paul Verlaine

Claude  Debussy      

  • Romance                        Paul Bourget

Ecoute

  • cantique de Jean Racine op 11
  • extrait «  les nuits d'été » «   l'ile inconnue »  même texte que Gounod «  Ou voulez vous aller? »   et « le spectre de la rose »

Références

« de Gounod à Debussy »     Robert Pitrou                      Ed Albin Michel
« Gabriel Fauré »                     Philippe Faure Fremiet         Ed Albin Michel
« la mélodie et le lied »           Evelyne Reuter                       PUF
« Gabriel Fauré »                     Jean Michel Nectoux              Flammarion
  les voix du clair obscur

« Paul Verlaine »                            Stefan Zweig                        Le Castor Astral
« la comtesse Greffuhle
l'ombre des Guermantes          Laure Hillerin                        Flammarion

                                                 C.D.

  • Un siècle de mélodies françaises

Chabrier Gounod Debussy Ravel Poulenc Satie                               Franck Leguerinel et Irène Aitoff                                                                                               

  • Gabriel Faure          la bonne chanson l'horizon chimérique J Herbillon Th Paraskivesco              
  • Berlioz                             « les nuits d'été »                  Véronique Gens 

 

 

Ajouter un commentaire