Une famille heureuse à Compiègne

Les Orléans 1830-1848

Le jeudi à 14h15
Salles Saint-Nicolas, 2 rue du Grand-Ferré, Compiègne

Par Marie-Noëlle Snoy

Conférencière de la Réunion des Musées Nationaux

calend.jpegVoir le
calendrier
On oublie souvent qu'entre Napoléon Ier et Napoléon III, Compiègne redevint une ville royale, le palais étant occupé régulièrement par la grande famille du roi des Français Louis-Philippe Ier.
 
Ce fut une véritable tribu familiale, très soudée, très joyeuse, qui venait aussi bien profiter de la forêt splendide et y chasser qu'organiser des camps militaires ou célébrer de grands évènements comme le mariage de l'aînée des filles, Louise-Marie avec le roi de Belges, Léopold de Saxe Cobourg. Ces séjours se succédèrent de 1832 à 1847.
 
Pour en savoir plus sur cette tribu familiale dont on va découvrir les portraits croisés
Le mariage improbable et heureux de Louis-Philippe d'Orléans (1773-1850) avec Marie-Amélie de Bourbon-Siciles (1782-1868) fut célébré à Palerme.en 1809 
Ils étaient plusieurs fois cousins, voir leur généalogie.
Le couple royal eut 10 enfants, dont 8 (5 fils et 3 filles) arrivèrent à l'âge adulte.
Ferdinand-Philippe (1810-1842), duc de Chartres, Louis (1814-1896), duc de Nemours,
François (1818-1900), prince de Joinville, Henri (1822-1897), duc d'Aumale,
Antoine (1824-1890), duc de Montpensier,
Louise-Marie (1812-1850), Marie (1813-1839), Clémentine (1817-1907).
Généalogie de Louis-Philippe et Marie-Amélie

Conférences avec projections

Tarif : 22,50 euros le cycle

Série n°11

Ajouter un commentaire