Georges Bizet, résumé

Bizet (1838 1875) s'est défendu de l'empire de Wagner pour qui il professait une chaleureuse admiration.
Sa brève carrière tient entre deux chefs d’œuvre aveuglants la symphonie en ut M composée à 17 ans  et Carmen à 37 ans, dont la France frileuse de 1875 a sanctionné le caractère scandaleux par un échec, lors de la création.

Il a une personnalité les plus novatrices de son temps

  • écriture savante en quête de figures neuves, harmonies imprévues, développement rigoureusement logique, audace et ingéniosité
  • motifs d'allure populaire qui se gravent dans les mémoires les plus rebelles.
  • Atmosphère saine et passionnée.

L'un des génies les plus doués de son époque, musicien essentiellement classique d'esprit, il posséde un sens très vif de la mélodie et sa musique reflète la clarté qu'on a souvent qualifiée de méditerranéenne.On a peine à croire que Georges Bizet fut parisien tant l'essentiel de son œuvre semble avoir eu pour souci l'essentiel d'exprimer la grande lumière du midi.

Les écoutes, extraits

  • Symphonie en ut M, adagio, orchestre national Jean Martinon
  • Mélodies composées par Bizet et interprétées par Cécilia Bartoli
    • "Adieu de l'hôtesse arabe", poème de victor Hugo
    • "Chant d'amour", influence de Schumann
  • Les chants du Rhin, "aurore", au piano par Jean-Marc Luisada
  • Opéra "Les pêcheurs de perles", Air de Nadir et de Zurga "au fond du temple saint"
  • Carmen
    • Habanera Carmen, Teresa Berganza
    • Séguedille
    • Air  "la fleur que tu m'avais jetée" Don José, José Carreras
  • Arlésienne suite orchestrale, solo saxophone altoextrait de l'andante molto du prélude de la suite
     
  • Exemples au piano
    • extraits "Les chants du Rhin", recueil de 6 pièces
      • "la bohémienne", pièce enjouée, dont les déhanchements rythmiques ne sont pas sans rappeler la séguedille de Carmen
      • "rêves", pièce particulièrement lumineuse sur le plan harmonique et mélodique
    • "les pêcheurs de perles", la romance de Nadir au piano réduction orchestre
    • analyse de l'air de Micaela "je dis que rien ne m'épouvante"
       

Bilbiographie

  • Georges Bizet, Rémy Stricker, NRF Gallimard
  • Georges Bizet, Hervé Lacombe, Fayard
  • Georges Bizet, Gilles thieblot, Ed Bleu nuit
  • L'opéra comique, Connaissance des arts
  • Le guide de la musique, Gérard Denizeau, Larousse

Ajouter un commentaire