Histoire des ordres religieux, compléments

Religieux réguliers et religieux séculiers
cliquez sur l'image pour l'agrandir

5

 

Les subdivisions de la réforme tridentine
cliquez sur l'image pour l'agrandir

6 tableau

Divisions et regroupements chez les Franciscains
cliquez sur l'image pour l'agrandir

7 franciscains

Les moines

Quelques éléments bibliographiques :

  • F.R. de CHATEAUBRIAND, La vie de Rancé, 1844, (le dernier livre de Chateaubriand, consacré au fondateur de l’Ordre monastique des Trappistes ; à lire absolument).
  • Dom A. DAVIL et E. PALAZZO, La vie des moines au temps des grandes abbayes, Paris, Hachette, 2000.
  • G. DUBY, Saint Bernard et l’art cistercien, Champs Flammarion, 1979.
  • I. JONVEAUX, Le monastère au travail. Le royaume de Dieu au défi de l’économie, Paris, Bayard, 2011 (très bon livre sur l’adaptation des religieux au monde du travail).
  • A.J. KRAILSHEIMER, Armand-Jean de Rancé, abbé de la Trappe, Paris, Cerf, 2000 (gros ouvrage mais complet sur le fondateur des Trappistes).
  • G. LE BRAS (sous dir.), Les Ordres religieux, la vie et l’art, Paris, Flammarion, 2 vol., 1979-80.
  • L. MOULIN, La vie quotidienne des religieux au Moyen–Âge, 10-15èmes siècles, Hachette, 1978, 1987.
  • P. PACAUT, Les ordres monastiques et religieux au Moyen Âge, Paris, 1970.
  • M. PACAUT, l’Ordre de Cluny, Paris, Fayard, 1986.
  • P. RICHE, Gerbert d’Aurillac. Le pape de l’an mil, Paris, Fayard, 1987.

Sans oublier l’ouvrage du pape Benoît XVI, Chercher Dieu. Discours au monde de la culture, éd. Parole et Silence/Lethielleux, 2008 (discours prononcé au collège des Bernardins).

Le langage monastique des signes, quelques exemples :

  • Abbé : toucher le front avec l’extrémité des deux premiers doigts
  • Aigre, acide : gratter la gorge du menton au gosier
  • Assiette : décrire un cercle autour de la main gauche et mettre le bout de l’index au milieu de la paume
  • Beau, joli : passer la main sur son visage de haut en bas
  • Beaucoup : tirer une ligne d’une épaule à l’autre
  • Cent : mettre le doigt dans la bouche ouverte
  • Dieu : former un triangle avec les pouces et les index élevés, tenant les autres doigts fermés
  • Jour : enfoncer le doigt dans la joue
  • Noir : placer l’index sous le nez
  • Pain : étendre horizontalement les pouces et les index en forme de triangle
  • Travail : frapper plusieurs fois un poing sur l’autre
  • Viande, gras : pincer le gras de la main au-dessous du pouce.

Note : les bruits de bouche sont absolument défendus pour faire comprendre les signes !

Conférence du 30 janvier - bibliographie

Les Ordres militaires :

  • H. BOGDAN, Les chevaliers teutoniques, Paris, Perrin, 2002.
  • A. DEMURGER, Les Templiers. Une chevalerie chrétienne au Moyen Âge, Paris, Seuil, 2005.
  • B. GALLIMARD6FLAVIGNY, Les Chevaliers de Malte. Des hommes de fer et de foi, Paris, Découvertes Gallimard, 2000.
  • A. PLAISSE, Le rouge de Malte, éd. Ouest-France, 1991.
  • D. SEWARD, Les Chevaliers de Dieu. Les Ordres religieux militaires du Moyen Âge à nos jours,,Paris, Perrin, 2008.

Les Ordres de rachat de captifs :

  • L. DESPOINTES, De la Trinité aux captifs. Jean de Matha, Paris, 1993.
  • R. GRIMALDI-HIERHOLTZ, L’Ordre des Trinitaires, Paris, Le Sarment-Fayard, 1994.
  • S.MOREAU-RENDU, Les captifs libérés, Paris, Nouvelles éditions latines, 1974.

Ajouter un commentaire