20 - Grands sites archéologiques du Moyen-Orient

A 14h15 les mercredis 5 et 26 janvier, 23 février, 2 et 23 mars
Salles Saint-Nicolas, 2 rue du Grand Ferré, Compiègne

Par Anne-Marie Terel

Diplômée de l'Institut d'Art de Paris IV-Sorbonne et de l'Ecole des Langues Orientales (turc), conférencière professionnelle agréée par le Ministère de la Culture

Petra

Le Moyen-Orient regorge de sites archéologiques majeurs, dont la plupart figurent sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'Unesco. Bien que la région ait été marquée par l'hellénisme véhiculé par les conquêtes d'Alexandre le Grand, puis par la romanité apportée par la conquête romaine, les civilisations très anciennes dont ils sont l'expression ont gardé leurs spécificités.
Les cinq sites proposés illustrent cette synthèse des cultures à travers les vestiges archéologiques conservés à ce jour.

 

La cité caravanière de Petra

20.1 5 janvier 2022
La cité caravanière de Petra, capitale des Nabatéens

Entourée de montagnes et d'un dédale de rochers, au cœur d'une zone-carrefour entre l'Orient et la Méditerranée, Petra se développe aux époques hellénistique et romaine grâce au commerce caravanier. Si la plupart des édifices construits ont disparu, les tombeaux monumentaux creusés dans la roche présentent toujours leurs élégantes et somptueuses façades aux allures de temple classique.


L'étroit défilé du Siq débouche devant la façade grandiose du Khazné. Le parcours se poursuit vers d'autres ensembles de tombes, un théâtre taillé dans le roc et plusieurs temples construits. Des sanctuaires aménagés sur les hauteurs dominent le site, notamment le célèbre Deir.

Petra

De Petra à Palmyre

20.2 26 janvier 2022
De Petra à Palmyre

Fin Petra, début Palmyre

Petra 1

Palmyre

La cité caravanière de Palmyre

20.3 23 février 2022
La cité caravanière de Palmyre, carrefour de l'Orient et de l'Occident

Au cœur des grands axes commerciaux de Syrie, entre la Méditerranée et l'Euphrate, Palmyre connaît son apogée aux trois premiers siècles de notre ère, dans le cadre de l'empire romain. Au 3e siècle, la célèbre reine Zénobie ose affronter l'empereur romain Aurélien.

Les vestiges archéologiques conservés sont (ou "étaient" – avant les destructions récentes) impressionnants : grandes voies à portiques, tétrapyle, sanctuaires de Bel et de Baalchamin, monuments funéraires illustrent une fusion très originale de l'Orient et de l'Occident. Hors des remparts, les nécropoles se composent de plusieurs centaines de tombeaux de types divers, construits ou creusés dans le rocher.

Palmyre

Les Phéniciens au Levant : les trésors de Byblos et le premier alphabet

20.4 2 mars 2022
Les Phéniciens au Levant : les trésors de Byblos et le premier alphabet

Fondée par les populations néolithiques vers 7000 avant J.-C., Byblos connaît son apogée à l'âge du Bronze moyen, vers 2000-1500. Les riches objets trouvés dans les tombes royales témoignent de liens étroits avec l'Egypte voisine.


Le temple des Obélisques a livré de nombreux ex-voto dont les fameuses statuettes masculines en bronze. Outre ses scènes figurées, le sarcophage du roi Ahiram porte le plus ancien texte conservé en alphabet phénicien linéaire. Attribué au 10e siècle avant J.-C., il est l'ancêtre de notre alphabet latin.

Byblos

De Baalbek à Jerash : la présence romaine en Orient

20.5 23 mars 2022
De Baalbek à Jerash : la présence romaine en Orient.

Le site de Baalbeck est remarquable par la qualité de son architecture qui illustre l'opulence et la puissance de l'empire romain. Les monuments marient les traits gréco-romains et les aménagements relevant de la tradition locale. Le temple principal dédié à Jupiter Héliopolitain était accessible par une succession de portes, d'escaliers et de cours, à la manière orientale. Le "petit" temple, l'un des mieux conservés du monde romain, présente un agencement interne très original.
Au 1e siècle av. n.e., Jerash faisait partie de la Décapole, association de 10 villes liées par des intérêts commerciaux sous l'autorité du gouverneur romain résidant à Antioche. Cette "Pompéi de l'Orient" s'est parfaitement conservée car le site a été quasiment abandonné pendant un millénaire. Son urbanisme à la romaine se distingue par une place ovale dite "forum" dont la forme est un cas unique. Fondé au milieu du 2e siècle, le très vaste sanctuaire d'Artémis proposait au fidèle un véritable parcours initiatique composé de cours et d'escaliers pour atteindre le temple de la déesse.

 

Baalbeck

Jerash

Conférences avec projections

Tarif : 22,50 € le cycle

Cycle n° 20