Romans français et francophones du XXe siècle

A 14h15 les jeudis 16 décembre, 13 et 27 janvier, 24 février, 3 mars
Salles Saint-Nicolas, 2 rue du Grand-Ferré, Compiègne

Par Catherine Raucy

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, Agrégée de Lettres Modernes.

Livre 1

L’objectif de ce cycle est de mettre en évidence les évolutions majeures que connaît l’art du roman au XXe siècle. Pour cela, nous explorerons différents exemples de récits biographiques – car le roman est encore souvent centré sur le parcours d’un personnage -- auxquels la narration et le jeu des points de vue impriment chaque fois une tonalité différente : du cynisme adolescent de Radiguet à la gouaille délirante de Céline, de l’écriture flamboyante de Kourouma à l’humour d’Echenoz, le voyage sera assurément varié.

 

Romans de l’adolescence (1910-1935)

50.1 16 décembre 2021
Romans de l’adolescence (1910-1935)
André Lafon, L’Élève Gilles
François Mauriac, Le Mystère Frontenac
Raymond Radiguet, Le Diable au corps

Si le roman d’apprentissage a été un genre essentiel pour le réalisme, le roman de la première moitié du XXe siècle met en lumière les joies, les découvertes et les questionnements de l’adolescence face au monde des adultes, dans la famille et en dehors d’elle.
Et l’ombre de la guerre rôde en arrière-plan.

Andrelafon

Francoismauriac jeune

Raymondradiguet

Un occidental face aux mystères de la Chine impériale

50.2 13 janvier 2022
Un occidental face aux mystères de la Chine impériale

Victor Segalen, René Leys.

Fasciné par la Chine, comme le montrent les poèmes en prose des Stèles et des Peintures,
Victor Segalen met en scène cette fascination à travers les aveux d’un héros singulier, René Leys.
Aventurier ou mythomane, ce double de l’auteur emportera ses secrets dans la mort.

 

Victorsegalen

 

Céline ou la rage d’écrire

50.3 27 janvier 2022
Céline ou la rage d’écrire

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit

Ferdinand Bardamu s’engage sur un coup de tête, et nous entraîne avec lui sur les champs de bataille, dans l’Afrique coloniale, dans la jungle des grandes villes américaines…
Pour faire entendre cet antihéros, Céline le dote d’une voix totalement nouvelle, d’un instrument adapté à l’évocation d’un monde brutal.

Lfceline

Une Afrique ambigüe et violente, entre traditions et modernité

50.4 24 février 2022
Une Afrique ambigüe et violente, entre traditions et modernité
Ahmadou Kourouma, Les Soleils des indépendances et Allah n’est pas obligé

Dans ces deux romans, l’un publié au début de sa carrière, l’autre à la fin, Kourouma raconte les tribulations de deux héros très dissemblables, l’un chef de tribu, l’autre gamin des rues. Mais si le gamin Birahima affronte la violence de l’Afrique moderne, Fama, lui, éprouve dans sa chair et dans son âme toutes les ambiguïtés de l’Afrique après la décolonisation.
Et pour raconter ces déboires tout à tour cocasses ou atroces, Kourouma invente une langue métissée, colorée, qui immerge le lecteur dans le ressenti de ses personnages.

 

Ahmadoukourouma

Jean Echenoz : le jeu et le sérieux

50.5 3 mars 2022
Jean Echenoz : le jeu et le sérieux.
Le cycle des Vies : Ravel, Courir et Des Eclairs

Inspiré à ses débuts par le Nouveau Roman, Jean Echenoz a ensuite considérablement diversifié ses expériences, en flirtant par exemple avec le roman policier ou le roman d’espionnage. Le cycle des Vies s’inspire de personnages réels ayant vécu au XIXe ou au XXe siècle, et nous fait accompagner leur parcours tout en esquissant autour d’eux le portrait d’une époque. Chacun de ces courts récits semble ainsi toucher au matériau d’un roman réaliste, mais du bout des doigts.

 

Jeanechenoz

Tarif : 22,50 € le cycle

Cycle n° 21