11 - Les cathédrales gothiques

A 14h15 , les vendredis 10, 17 janvier et 28 mars, le mercredi 29 janvier et le jeudi 20 mars
Salles Saint-Nicolas, 3 rue Jeanne d'Arc, Compiègne
Tarif : 25 €


Par Mathieu Lejeune

Guide-conférencier, docteur de la Sorbonne en histoire de l’art médiéval.
Membre du groupe des scientifiques au service de la restauration de Notre-Dame de Paris.

 

Ndparis

Les secrets des cathédrales
Définitivement fascinantes, les cathédrales qui peuplent la France n’ont pas fini de livrer leurs secrets. Leur construction relève parfois du mythe, avec beaucoup d’hypothèses et peu de certitudes. Les recherches de ces vingt dernières années, alimentées par les chantiers de restauration et le croisement des disciplines, ont profondément renouvelé le regard des historiens, avec des éléments de réponse passionnants.
La Picardie, terre de cathédrales
Terre de cathédrales, la Picardie occupe une place de choix dans notre cycle, avec les exemples d’Amiens, Beauvais, Laon, Noyon, Senlis et Soissons.

Révélations sur la construction des cathédrales
Presque cinq ans après l'incendie qui a ravagé une partie du monument, la restauration de Notre-Dame de Paris touche bientôt à sa fin et révèle depuis les échafaudages des détails de construction jusqu’ici inconnus des historiens. Des questions telles que la construction des voûtes, l’emploi du métal, la symbolique de la lumière ou encore la signification des gargouilles sculptées seront illustrées à travers des édifices emblématiques ou moins connus de l’architecture gothique.

Le chantier cathédral : commanditaires, architectes et bâtisseurs

11.1 vendredi 10 janvier 2025
Le chantier cathédral : commanditaires, architectes et bâtisseurs
Loin de l’image d’Épinal de chantiers cathédraux toujours rapides et stimulés par la participation directe du peuple des villes, il est nécessaire de revenir sur la réalité de projets tout sauf spontanés mais au contraire autorisés par une gestion efficace et méditée des ressources financières et matérielles.
Qui décide de la reconstruction d’une cathédrale ? Quelle est la marge de manœuvre de l’architecte dans la conception de l’édifice ? Comment expliquer la circulation de formes artistiques au sein d’un même territoire ou parfois jusqu’à plus de 1000 km ?
Des éléments de réponse sont apportés à l’appui de l’histoire de l’art, l’analyse des textes et l’observation directe des cathédrales, parmi lesquelles Senlis, Beauvais ou encore Amiens.

Dagobert visitant le chantier de la construction de saint denis

Tailleurs de pierre et sculpteurs : outils, techniques et méthodes

11.2 vendredi 17 janvier  2025
Tailleurs de pierre et sculpteurs : outils, techniques et méthodes
Si le Moyen Âge tardif nous a laissé le nom de quelques illustres sculpteurs, les conditions exactes de leur profession sur les chantiers des cathédrales demeurent obscures. Comment interpréter ces gargouilles facétieuses et autres monstres fantastiques parfois logés dans les endroits les plus inaccessibles ? Les tailleurs de pierre du Moyen Âge, la plupart du temps anonymes, semblent encore plus lointains et peu accessibles à l'historien.
Les rares textes parvenus jusqu'à nous peuvent à présent être complétés par le développement de l'archéologie du bâti, à savoir l'analyse de l'exploitation de la pierre, sa taille et sa mise en œuvre dans les chantiers. La simple observation des pierres d'un monument historique peut ainsi nous aider à retracer les étapes de sa construction. Le témoignage et l'analyse des gestes des tailleurs de pierre dans le cadre des chantiers de restauration actuels livre une expérience que l’on pourrait qualifier d’anthropologique en ce qu’elle restitue des techniques parfois inchangées par rapport au Moyen Âge.
Au programme : les cathédrales de Senlis, Noyon, Paris, sans oublier les célèbres bœufs des tours de la cathédrale de Laon !

Cath laon boeufs 1

Comment construire une cathédrale au Moyen-âge ? Les découvertes récentes

11.3  vendredi 29 janvier  2025
Comment construire une cathédrale au Moyen-âge ? Les découvertes récentes

« Comment ont-ils fait ? »
Aujourd’hui encore, de nombreuses zones d’ombre entourent la construction des structures gothiques, dépassant pour certaines la centaine de mètres. Nourries d’un ésotérisme parfois douteux, certaines études proposent même de déchiffrer une algèbre mystérieuse restituant la « géométrie sacrée » des édifices. À rebours de ces théories incompréhensibles pour les praticiens eux-mêmes, nous proposons d’aborder les techniques de construction avec le même pragmatisme que celui des bâtisseurs médiévaux.
Comment concrètement concevoir le plan d’un édifice et à partir de quels principes géométriques fondamentaux ? Comment construire un arc-boutant, une voûte, un clocher ?
Avec quels outils, quels engins et techniques de mises en œuvre ?
Des pistes de réflexion alimentées par les premiers résultats de recherche issus du chantier de restauration de Notre-Dame de Paris.

Arc boutant

Voute ogive

Le fer des cathédrales

11.4  jeudi 20 mars 2025
Le fer des cathédrales
L’utilisation du métal dans l’architecture gothique est de mieux en mieux connue au rythme des chantiers de restauration et grâce au développement des techniques d’analyses chimiques et archéométriques. Définir l’emploi du métal est toutefois une entreprise délicate, non seulement parce qu’une faible quantité est perceptible, mais également parce que les restaurations anciennes l’ont abondamment employé pour remplacer ou renforcer des parties de la construction. Du reste, de nombreux édifices antérieurs au gothique employaient déjà la « pierre armée ». Quelle est la place exacte du métal dans le maintien de ces structures parfois vertigineuses ?
Des éléments de réponses seront apportés par le cas d’école de la cathédrale de Beauvais mais aussi l’étude des cathédrales de Soissons et Amiens.

Cathédrale de BbeauvaisCathédrale de Beauvais

Cath soissons Cathédrale de Soissons

Lumière et polychromie des cathédrales gothiques

11.5  vendredi 28 mars 2025
Lumière et polychromie des cathédrales gothiques
La question de la lumière occupe une place centrale dans l'architecture religieuse du Moyen Âge. Véritable émanation du divin, elle transcende aussi bien l'architecture que le verre, la mosaïque, la peinture et la sculpture. Les enduits, fresques et matériaux précieux transfigurent un édifice considéré comme le reflet du paradis, à savoir la Jérusalem céleste. Les auteurs médiévaux nous donnent une idée de la symbolique de la lumière au Moyen Âge, tel le poète Venance Fortunat (530-609). Nous aborderons aussi les jeux de lumière produits par l'orientation des édifices et leurs dispositions intérieures. Les cathédrales de Noyon, Amiens et Chartres seront entre autres étudiées.

Cathedrale de noyon

Cath amiens

Chartres vitraux